Le Petit Prince autour du Monde … Voyage vers l’Essentiel …


Accueil | »

Merveilleuse Bolivie ou le voyage dans le voyage

 

Bolivie … pays dont on rêvait depuis bien longtemps.

Bolivie, te voilà, enfin …

 

Bolivie, aux centres villes accueillants, beaux et propres.

Bolivie aux banlieues pauvres et sales.

Bolivie aux cireurs de chausseurs, vendeurs ambulants de jus d’orange pressée ou autre café.

Bolivie aux joueurs d’échecs omniprésents.

Bolivie aux superbes marchés colorés, soignés et propres.

Bolivie aux soupes, aux Pique Macho … et autres pommes de terre deshydratées ….

Bolivie aux fœtus de lamas et autres croyances ancestrales. 

Bolivie traditionnelle aux milles couleurs.

Bolivie aux nattes tressées, couvertes de chapeaux.

Bolivie aux jupes et chaussettes aux genoux.

Bébés dans le dos, dans tes sacs bariolés.

Enfants peau mate, yeux noirs pétillants de malice, cheveux noirs et raides. Magnifiques.

Visages burinés par le soleil, paisibles et sereins.

Chaussures recouvertes de la poussière de tes chemins.

Rocaille de tes montagnes.

Désert blanc de tes Salars.

Couleurs bleue turquoise, rouge ou blanche de tes lagunes, rouge, grise, violette de tes campagnes ou autres volcans ….

Luxuriance de ta forêt que malheureusement nous ne connaîtrons pas.

Chaleur écrasante, froid perçant.

Richesse de tes (centres) villes, plus belles les unes que les autres. Dénuement absolu de tes campagnes.

Descendants d’espagnols. Descendants d’Incas ou autres Aymaras.

Bolivie qui grouille, Bolivie inhabitée.

Bolivie qui fût si riche. Bolivie qui est si pauvre.

 

Bolivie, pays de contrastes, pays de multitude.

Bolivie que nous aimons et qu’un jour c’est sûr, nous retrouverons …

 

Enfin, en ce début juillet, nous pouvons nous promener librement dans les rues de Santa Cruz de la Sierra, avec Titouan, la veille encore, considéré comme clandestin, au Brésil …

Merveilleuse Bolivie ou le voyage dans le voyage dans 11 - Bolivie-Chili-Pérou 522-la-liberte-retrouvee-300x224

Tous les sens en éveil, nous savourons cette liberté retrouvée.

Cette femme, l’air si sereine, si paisible, son bébé dans le dos ….. nous découvrons ces visages différents et beaux, tout droit descendants de leurs ancêtres incas ou aymaras.

Cette fois, nous y sommes … Ouaouh …………………….
Et puis, c’est le premier aperçu de la Cordillère des Andes, sur la route de Samaïpata …

Les larmes aux yeux, nous admirons le défilement de ces montagnes encore lointaines …. Les Andes …

 

Samaïpata.

C’est pour nous le premier contact avec des vestiges précolombiens …

El Fuerte, imposante roche gravée –la plus grande au monde – s’offre à nous, qui servait de lieu de culte aux Incas, mais existait déjà avant eux …

 523-El-Fuerte-de-Samaipata-224x300 dans 11 - Bolivie-Chili-Pérou

Nous y découvrons aussi notre premier marché bolivien, où nous prenons bien souvent l’habitude de partager l’almuerzo (déjeuner) avec tous les habitants du coin pour une bouchée de pain … 3 euros pour 4 personnes … Soupe, milanaise de poulet, saltenas, empanadas, et api sont régulièrement au rendez vous dans un cadre surprenamment propre … rien à voir avec les marchés brésiliens ….

524a-au-marché-300x224  524b-les-meilleures-pates-du-marché-300x224

 

De retour à Santa Cruz et après pas mal de péripéties bancaires –tout ne pouvait pas se passer parfaitement-, nous partons cette fois pour Sucre.

Mise en orbite imminente …

 12 h de trajet. Mieux vaut bien choisir son bus mais comment faire quand, à peine arrivés à une gare bondée et grouillante, 10 rabatteurs te tombent dessus avec tous le même dessein : te vendre des places pour Sucre.

Bon, on ne s’est finalement pas trop mal débrouillés, mais on fera mieux la prochaine fois !

Et c’est parti pour un trajet épique où 5 personnes supplémentaires viennent remplir le couloir central à chaque arrêt.

Tout le monde entassé, qui s’essaie à dormir mais se réveille à chacun des nombreux cahotements du bus …

 

Nous sommes bien en Bolivie, pas de doute …….

 

Nous arrivons tant bien que mal à Sucre, capitale historique de la Bolivie.

La Cité Blanche, magnifique bijou de l’art baroque en Amérique du Sud, aux bâtiments tous plus beaux les uns que les autres …

 525-Sucre-la-Cité-Blanche-224x300

C’est la rencontre avec Fanny, Anthony et leur fils Marius, âgé de 6 ans, qui voyagent depuis bientôt 6 mois.

Un ami pour les enfants … des amis pour les parents … On ne pouvait rêver mieux …

527-le-gang-300x224   527b-les-amis-300x224

Le courant passe très vite. Même hôtel. Mêmes visites. Mêmes activités. Mêmes envies.

Nous voilà à Cal Orcko, à visiter tous ensemble une cimenterie … où ont été découvertes foultitudes de traces de dinosaures …

 528-Cal-Orck1-300x224

Et puis, nous nous organisons un trek personnalisé de 4 jours … Destination le cratère de Marawa … ses villages jalqas, perdus, ses couleurs fascinantes, … puis Ninu Mayu et ses traces de dinosaures …

A la découverte de nos excellents caminadores (marcheurs) encore insoupçonnés qui –entre autres- galoperont à 4000 m pendant 7 heures en traînant derrière eux 3 des 4 adultes qui éprouvaient bien des difficultés à gérer leur mal de l’altitude …

  534-La-randonneuse-224x300  528-El-caminador-224x300

 531-les-constructeurs-300x224  543-le-gang-300x224

A la découverte aussi de ces paysages époustouflants, lunaires ou préhistoriques, de ces gens dénués de tout mais dignes, courageux et actifs, qui vivent dans des bicoques perchées au sommet des montagnes, à 5 h de marche du premier point d’eau …

542-Il-etait-une-fois-la-Prehistoire-224x300  541-Dans-les-pas-dun-tyrannosaure2-300x224

529-Chemin-Inca-300x224  535-en-route-pour-le-cratere-de-Marawa-300x224

537-Au-fond-du-cratère-300x224  540-Paysages-hallucinants--300x224

  530-Ivan-notre-guide-224x300  546-paysage-jalqa-224x300  

 A la découverte de la vie de là bas …

La tisseuse jalqa à l’œuvre, dont un seul tissu, uniquement noir et rouge, orné d’animaux mythiques et  qu’elle mettra plus d’un mois à tisser, vaut une fortune par rapport à tout autre. Le berger qui promène ses chèvres et autres moutons. La vieille qui traverse le gué avec son âne. Et celle qui lave son linge dans la rivière. Celui qui bat le blé. Et cette grand-mère qui galope si vite qu’elle nous rattrape et nous dépasse en un clin d’œil. Sans parler de cette femme qui n’a rien, mais qui pourtant offrira généreusement un maté de coca et de mounia aux malades …

538-Tisseuse-Jalqa-224x300  532-Passage-de-gué-224x300

545-Alinn-Punchay-1-300x224  533-Passage-de-gué1-300x224

539-Dans-les-champs-300x224  536-Battage-du-blé-300x224

544-Lavomatique-300x224

Magnifique.

On en prend plein la vue, plein le cœur.

 Mais on ne peut s’empêcher d’être amer en apprenant que les jalqa, acceptant l’installation d’une cimenterie en plein cœur de l’une des merveilles de la Bolivie, espérant du travail et des routes, ce qui est somme toute assez compréhensible, vont droit à la perte de leur identité …..

 

De retour à Sucre, nous sautons le lendemain dans un bus pour Tarabuco et son énorme marché connu dans toute la Bolivie. Au programme : emplettes pour le bateau (si si ! les tentures feront une parfaite couche d’isolation supplémentaire), ou pour notre confort personnel … des pulls en alpaga, et encore des pulls en alpaga … parce que depuis notre arrivée, qu’est ce qu’on se pèle …. 10° à Santa Cruz, c’est 8° de moins que la normale saisonnière … et combien de moins que celle de ces tropiques que nous venons de quitter ?

 547-le-marché-de-Tarabuco-300x224  548-Une-tradition-colorée-300x224

549-la-Bolivie-d-aujourd-hui1-224x300

 

L’heure tourne … Après quelques jours à savourer encore cette ville agréable aux nombreuses douceurs … nous partons cette fois direction Potosi où nous avons rendez vous avec l’Histoire …

Potosi et son imposant Cerro Rico, la « Montagne Riche » …

551-Potosi-et-son-Cerro-Rico-224x300

… qui a fait la richesse de l’Espagne et surtout de l’Europe ….. et serait à l’origine du développement … du capitalisme …

Malheur des Incas, qui ont eu la mauvaise idée de parler de l’argent trouvé là bas et qu’ils ont voulu laisser à la mère Terre, la Pachamama ….

Les Espagnols eux n’ont pas attendu longtemps pour mettre en place le système de la « Mita », travail obligatoire en alternance : les indiens  – puis les noirs d’Afrique- devaient travailler pendant 4 mois à l’intérieur de la mine, sans jamais en sortir, à raison de 12 heures par jour ……..

C’est ainsi que la montagne mangeuse d’hommes, a fait 6 millions de morts dans les rangs des Incas, Aymaras et noirs – plusieurs dizaines de milliers par an-, à mourir d’épuisement, de vapeurs de mercure, d’éboulements, ou autres maladies …

 

Histoire d’un massacre au nom de l’Avidité de l’homme ……

 

Et ça continue encore aujourd’hui même si ce n’est plus de l’argent qu’on y trouve en masse, mais du cuivre et de l’étain notamment … des enfants y travaillent dès l’âge de 8 ou 10 ans ….  Mais qui arrive à l’âge de la retraite ??? rares sont ceux qui résistent après 30 ans à creuser à la dynamite …

Alors dans l’espoir que la mine soit clémente et laisse la vie vie sauve, et de trouver un bon filon … on implore Dieu à l’extérieur, et le Dieu de la Mine, le « Tio » à l’intérieur …

On fait des offrandes, de feuille de coca, d’alcool, de cigarettes, ou autre sacrifice de lama …

 556-Le-Tio-199x300

C’est tout ça que nous sommes partis découvrir, et que nous souhaitions montrer à nos enfants.

552-Titouan-mineur-199x300  554-Anaapetit-mineur-en-chaussettes-199x300  553-Marius-mineur-199x300

L’enfer de la mine. Les enfants. Le visage de ces hommes sur lequel se lit la souffrance.

  557-Il-faut-y-aller-positif-sinon-tu-n-y-vas-pas-300x199  558-quand-faut-y-aller-300x199

555-Dans-l-antre-du-monstre-199x300  559-Une-vie-199x300

L’avidité humaine………………

 

Et puis, cette fois, c’est l’heure de se quitter …
Fanny, Anthony et Marius partent au Sud, en Argentine … et nous à l’Ouest ….

Les chemins se séparent, mais c’est promis, on se retrouvera. En métropole ou ailleurs. Chez les uns et chez les autres. Merci d’avoir été là, d’avoir partagé tant de choses avec nous.

A bientôt et Bonne Chance à vous trois ……

 

Comme à l’accoutumée, nous regardons partir, les larmes aux yeux, nos nouveaux amis ….

Mais à terre comme en mer, n’est ce pas la destinée du voyageur ?

 

Allez, c’est une magnifique partie de notre voyage qui nous attend.

Nous partons pour Uyuni.

Nous espérions pouvoir descendre au Sud Lipez et passer au Chili mais le Sud et les frontières sont fermés depuis 3 semaines, trop de neige. Tant pis, partons au moins pour le Salar …..

Quelle surprise, en arrivant à Uyuni  … Les frontières ont été rouvertes le jour même (et seront refermées juste après notre arrivée au Chili !!) ….

 

4 jours en orbite autour d’une planète de sel, de neige et de glace ……

 

C’est parti pour …. L’Antarctique …………………………..

 560-Bienvenue-en-Antarctique-300x168

 Paysage complètement hallucinant ………  du blanc, un désert de blanc, à perte de vue. Et nous, seuls, au milieu de nulle part …….

Des paysages incroyables à n’y rien comprendre …. Des illusions d’optique, des mirages, des vaisseaux spatiaux posés au milieu des nuages ??

120 km x 60 km de sel sur quelques centimètres à quelques mètres d’épaisseur  …….

563-Epoustouflants-paysages-300x168  562-Tas-de-neige-ou-de-sel-300x168

 561-Euh-il-doit-s-agir-d-une-erreur--300x168  564-Ah-c-est-le-Salar-de-Uyuni-300x168

 566-mais-rien-du-tout1-168x300  565-Decidement-je-n-y-comprends-rien--224x300  567-et-vous1-199x300

Magnifique coucher de soleil aux teintes indicibles …. De quoi rester muets devant un paysage d’une telle Beauté ……. 

Quelle Merveille en plein cœur de la Bolivie ……

 568a-au-pied-du-volcan-300x168  568-Au-pied-du-vlocan-Tunupa-300x168 

Et puis, c’est la montée au Volcan Tunupa, d’où nous découvrons encore des panoramas magnifiques …  tout droit sortis d’une autre planète …. ces montagnes qui semblent sortir des nuages … ce semblant de piste dont on dirait qu’elle ne va nulle part …..

569-une-pause-bien-meritee-168x300  570-Du-haut-du-volcan-300x168

571-Merveille-Bolivienne-300x168  572-Hallucinant-Salar-300x168

Hallucination sur hallucination, mirage –mais non- après mirage, nous quittons finalement le Salar de Uyuni après une dernière soirée bien arrosée à refaire le monde avec des potes suisses italiens.

 574-Coucher-de-soleil-sur-le-Salar-de-Uyuni-300x168  573-la-soiree-s-annonce-bien-arrosee-300x168

Direction : le Sud Lipez, en passant par des paysages plutôt surprenants, tels la vallée de Las Piedras (la vallée des Pierres).

575-la-vallee-des-pierres-300x168  576-petit-cascadeur-300x168

 577-Las-piedras-300x168

Sur la route, cette fois, ce n’est plus du sel mais bel et bien de la neige qui recouvre toutes les montagnes alentour … un paysage que nous n’avons pas eu l’occasion de voir depuis bien longtemps et dont nous nous délectons à sa juste mesure ……..

Nous arrivons dans le Parc National Eduardo Avaroa …. Et puis, quelques minutes plus tard, nous découvrons avec stupéfaction cette vision surréaliste ……….

579 - hallucinante Laguna Colorada  580-sur-fond-de-volcan-enneigé-300x168

La Laguna Colorada …. Un énorme lac à 4300 mètres d’altitude … à la couleur … rouge sang !!!!!

Cette couleur vient des algues microscopiques que mangent les flamands roses, algues qui réagissant à la lumière, confèrent cette couleur hallucinante à la Laguna …….

On en prend décidément plein la vue ……………..

 

Après une soirée des plus fraîches … agglutinés autour de la seule source de chaleur de tout l’hotel … et une nuit bien pire encore – c’est dire nos déguisements pour dormir !!!!!…

581-qu-est-ce-qu-on-se-pele-300x168  582-Au-dodo-300x168

 nous nous levons à 5 heures … pour aller voir dès 6h, par –14°C …., les geysers de Sol de Manana, à 5000 m d’altitude ……..Bizarre de voir cette eau qui bouillonne par cette température !!!

 583-Sol-de-manana-geysers-6h-du-matin-15°-300x168 

Encore de magnifiques paysages qui se découpent derrière la vapeur de ces geysers et autres sources d’eau chaude …

 584-Lac-d-eau-chaude-6h-du-matin-5000m-15°-300x168

Un panorama encore complètement extraterrestre que celle du Désert de Dali ….

 585-le-désert-de-Dali-300x168  586-A-bientôt-magnifique-Sud-Lipez--300x168

Et là …. Impact planning ….

 587-Accident-de-parcours-300x224

Un énorme 4×4 retourné, 2 voitures devant nous … dans une belle ligne droite, simplement bordée de neige ….

Vingt 4×4 mais seulement 2 pelles et un treuil … Heureusement la solidarité s’impose dans ces contrées aussi hostiles. Tout le monde s’y met pour aider à le remettre sur pied, mais le pauvre bougre, lui, y perdra sans nul doute son job ….

 

Avec un peu de retard et malheureusement sans avoir eu le temps d’admirer la fameuse Laguna Verde, nous arrivons à la frontière chilienne, perdue au milieu des volcans enneigés, où nous attend une dernière mais magnifique rencontre …………..

 588-Que-tu-es-beau-300x224

 

A bientôt Superbe Bolivie ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Bienvenus à Bahías de Huatulco |
LA VIE A MALTE |
mauritanie 2009 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous à Vancouver
| Le Pépito Tour
| Tours Circuit Excursion Aga...