Le Petit Prince autour du Monde … Voyage vers l’Essentiel …


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie 10 – Transat St Martin – Bresil.

La suite de notre voyage ………..

Pour retourner au menu - cliquez ici !!

… nous retrouver sur notre nouveau blog - suivez nous : http://lepetitprinceenorbite.unblog.fr

 

A bientôt !


Transat St Martin – Bresil

24 juin. Sao Joao. Jour férié au Brésil …


Voici donc un peu de temps dont je peux profiter pour vous écrire ….

Eh oui, vous l’avez bien compris, nous sommes au Brésil, depuis bientôt 3 semaines maintenant ….

Alors voila une petite digression …

30 avril … les yeux remplis d’émotion, gonflés cependant de cette envie de découvrir une autre terre , c’est confiants que nous quittons St Martin, direction le Brésil ….

Nous estimons à 45 jours la durée de la nav qui nous attend.  

Les appros, gigantesques, sont prêtes …  

13 kg de pâtes    

10 kg de riz     

19 kg de farine 

40 litres de lait dont 32 en poudre

8 kg de sucre

3 kg de café

100 œufs

11 paquets de céréales

18 paquets de gâteaux

22 repas complets en  boite

16 repas complets au frigo

plus de 100 autres boîtes de conserve diverses, fruits, légumes, poissons

8 kg de pommes de terre

un régime de bananes

et bien 30 autres kg de fruits et légumes variés …

24 bières !!!

700 litres de gasoil

Etc ….

 tout y est, le bateau est chargé comme une outre, fort de son dessal qui fonctionne enfin ….

Ciao les amis, Sérénité, Eloane, Tangwen, Shangri Lha ….. un coup de corne de brume, des larmes qui coulent à flots …. Merci pour ces belles rencontres, ces belles leçons, encore …. Et nous l’espérons tous, petits et grands, à bientôt, quelque part, ailleurs, sur terre ou sur mer …..

 479ciaolesamis.jpg

L’immense océan s’ouvre à nous.

Comme d’habitude, c’est fatigués que nous levons l’ancre …. Vers 16 h !!!

Déjà la baie de Marigot disparaît, et les lumières d’Anguilla qui n’en finissent pas …

Ca commence bien …. 3 heures après le départ, la fatigue et la nuit aidant, voilà que Franck nous arrache une poulie de trinquette en confondant son écoute avec l’enrouleur de génois …

Allez, pas de superstition … ce n’est rien à réparer …

Et le bateau est fin prêt pour affronter cette navigation qui ne nous paraît pas spécialement difficile.

Magnifique …

Pour contourner les alizés, nous montons Nord tranquillement pendant 3 ou 4 jours puis profitons d’une dépression qui nous amène du vent de NNW pour virer plein Est …. Et c’est parti pour près de 2 semaines direction le soleil levant  ….

Tranquille, à la cool, 5,5 nœuds en moyenne, sous spi …

 480sousspi.jpg

  ou dans la pétole, le Petit Prince glisse (presque toujours) sur l’eau … – sauf quand on s’est pris la ligne de pêche dans l’hélice à l’affalage du spi juste avant de mettre le moteur faute de vent …-

481ptolemollemollemolle.jpg 482putaindepoulpe.jpg

Là le loch indique 0.0 nœuds … mais on le verra aussi indiquer une pointe à 9,6 nœuds !!!

Et toujours sous le soleil …. Pas une goutte de pluie jusqu’à la ZIC …

Quant à l’équipage, parfaitement amariné depuis le départ, pas un seau n’est utile …

Tout le monde profite de cette navigation où le temps s arrête, seuls au milieu de l’immensité ….

 483lepetitprinceglissesurleau.jpg 484alacool.jpg 485souslesoleil.jpg

En quart avec nous en début de soirée,

 486dequartavecpapa.jpg

 les enfants, découvrent, la tête dans les étoiles, ébahis et demandeurs, la constellation du scorpion, magnifique, le cygne, le bouvier, ou encore la couronne boréale, et plus tard, la couronne australe …..

Au petit matin, Titouan et Franck s improvisent boulangers …

 487apprentiboulanger.jpg 488jedchirelapte.jpg 489leboulangeretsonpainauxnoix.jpg

 et puis, l’heure de l’école arrive.

Eh oui, nos petits mousses ont un programme chargé : école tous les matins …

 490concentre.jpg 491concentrbis.jpg 492cramponnezvouscolemouvementecematin.jpg

école de la carte (navigation) 2 fois par semaine ….

 493pointgps.jpg 494oestle25nord.jpg 495lacartedesenfants.jpg

et puis jeux et lecture en famille l’après midi ….

496coucou.jpg 497bateaucoul.jpg 498sancepuzzle.jpg 499lespetitspeintresnus.jpg 500lepiratedcoupesacarte.jpg501alacoolalavantcommedhab.jpg

Bref …. Bonheur et découverte partagés …….

A eux de nous apprendre a pêcher …. Nous qui avions perdu tant de leurres lors de nos premières navigations …. Les enfants ont du flair …. Peut être comprennent ils mieux les animaux que les adultes ? les voilà qui choisissent le leurre …. Et voilà que notre dorade coryphène quotidienne arrive dans nos assiettes ….

A tel point que Titouan finit par envisager de changer de leurre …. Ras le bol du poisson !!

502etunedoradeune.jpg

Les jours passent, tranquilles.

On observe les dauphins (finalement assez rares, on a dû en croiser seulement 5 fois), quelques oiseaux, même en plein milieu de l’océan …

503questcequilfaitaumilieudeloceanlui.jpg

On veille aux cargos. La VHF AIS nous en indique quasiment en permanence, à moins de 30 milles …. Mis à part pendant 6 jours au large du Cap Vert, on en croisera tous les jours … une trentaine en visuel en tout …

Les nuits passent, tout aussi tranquilles, avec au programme … étoiles, lecture, méditation, portugais, yaourts, pains, peinards ……… 

Et puis le 16 mai, 29°N19’ et 37°W47’ arrive cette bascule qu’on attendait depuis 2 jours … cap au sud ….. merci les gribs (prévisions météos reçues par satellite), grâce auxquels on peut pas mal anticiper nos trajectoires …

Nous voilà bientôt au large du Cap Vert …

Nous nous rapprochons du 30 °W où nous voulons passer la ZIC, à priori au plus étroit à cet endroit ….

Une traversée de rêve ….

On se demande où on souhaite atterrir … les enfants et tout l’équipage se portent à merveille. Fernando de Noronha, non, pas envie, et puis, ça risque d’être difficile après, de passer la corne du Brésil …

Salvador ? Pourquoi pas.

Et pourquoi pas une petite plage un peu plus au Nord pour un atterrissage plus à la cool, loin de cette civilisation absente si longtemps ??

Et Franck, lui, qui pointerait bien le bout de l’étrave directement jusqu’a Rio ou l’Uruguay ….

Et si on voyait comment on se porte après la ZIC ??

Alors on décide de rester au 30°W au plus à l’ouest, pour ne pas se faire déporter vers la cote. Il nous faut passer la corne sous peine de se retrouver contre vents et courants ….

Et voilà la ZIC qui arrive ….. on est le 28 mai ……

C’est là que la loi des 80/20 s’applique ……

Un bon grain bien violent à l’entrée, puis du calme, du calme, du calme, au milieu de nuages pourtant bien menaçants …

Et puis, un bon grain bien violent à la sortie …….

504zic.jpg 505calmesouslegrainmaisgarelasortie.jpg 506cestdcidonchangedepalederegulateur.jpg

Le tour est joué ??

… et bien non !!!!

La ZIC passée, nous approchons de l’Equateur … le Champagne est au frais …

Passage de l’Equateur à 6 heures du matin le 31 mai, tout le monde sur le pont ….

Mais c’est un Equateur et un hémisphère Sud bien musclés qui nous attendent, le champagne, ce sera pour plus tard !!

507unhmisphresudhostile.jpg 507a.jpg 507b.jpg 507c.jpg 507d.jpg

507e.jpg 507f.jpg 507g.jpg

Les gribs prévoient entre 15 et 17 nœuds a négocier au près …

Et voilà une nouvelle phrase de Franck … «  Il y a le vent apparent, le vent réel, et le vent Grib … le vent Grib, c’est 5 nœuds encore au dessous du vent réel … »

Et puis finalement, ce n est pas 20 nœuds mais plutôt 30 – 35 nœuds en continu et des rafales à 45 – 50 nœuds sous grains qu’on a trouvés quasiment jusqu’à l’arrivée ……

Et le Petit Prince, toujours au près, qui fait des bons fabuleux sur les vagues, sans piquer du nez, la pluie cinglant pont et visages …

Et les enfants qui ne se rendent compte de rien, sortant juste la tête de temps en temps : »Oh, il pleut, je rentre » ou encore « Papa, tu sais, mon tigre il a volé le repas de … » alors que Papa est en train de gérer à la barre un grain à 45 nœuds ….

508papatusaismontigre.jpg

Et les gribs qui nous prévoient toujours 15 nœuds … et 25 nœuds sur Salvador et 35 sur Rio ….

OK OK OK … 

Décidément, l’hiver dans l hémisphère sud n’est pas le même que dans l’hémisphère nord !!

On va peut être aller un peu moins loin finalement … on n’atteindra pas Salvador à temps, les plages au Nord ne sont pas assez abritées … optons donc pour Recife, à l extrême Est du Brésil. Là, on y sera en sécurité … et puis on n’aura pas de problème avec le courant pour continuer la descente ……

Et voilà que nous bifurquons finalement vers l’ouest … cap sur Recife ….

Quelques anicroches au passage ….

L axe de la barre franche … clairement à revoir, qui s’est cassé 3 fois (on n’a pas un bateau de 16 T pour rien, au moins on a de la pièce de rechange !!)

Le régulateur qui s’est fait démonter dans la pétole rencontrée à 2 jours de l’arrivée l espace de quelques heures, au milieu de vagues résiduelles de 4m …. Heureusement rien de grave ….

Et puis le moteur mal serré qui s’est desaligné …

Bref ….

Franck nous a fait des réglages de maître pendant 2 jours pour arriver barre sous élastique, bateau équilibré au portant … à se demander a quoi sert un régulateur !!

Nous découvrons finalement les premières constructions de Recife en fin d’après midi le 6 juin..

Un superbe coucher de soleil sur la ville encore lointaine marque la fin de notre périple ….

509magnifiquecoucherdesoleilanotrearriveearecife.jpg

C’est de nuit et sous voiles, que nous terminons cette magnifique navigation de 36 jours et 4343 milles ….

… prise d un 2ème ris au milieu d’un port aux allures désaffectées avant d’envoyer la pioche pour quelques heures, le temps de réaligner le moteur ……..pour pouvoir aller s’amarrer au Pernambuco Iate Clube le lendemain aux aurores.

510pernambucoiateclube.jpg

Champagne !

Un peu déçus d arriver dans un port si glauque, mais heureux de cette belle navigation, et heureux aussi que bateau et équipage se soient si bien comportés en nav …

Le Petit Prince nouvelle version, généralement beaucoup plus toilé qu’avant, avec son nouveau gréement et aidé des gribs, a substantiellement gagné en vitesse …

Mis a l’épreuve, il s’est étonnamment bien comporté dans le gros temps …

Restent quelques points à fiabiliser, mais il fallait bien que tout ne soit pas parfait et les causes de nos problèmes sont plutôt faciles a rectifier (et pour ainsi dire déjà résolues – à priori !)!!!

LA PLUS GRANDE BARRIERE POUR NOTRE VOYAGE EN PATAGONIE EST LEVEE : NOUS VOILA DANS L’HEMISPHERE SUD ….

 BRASIL …..

On y arrive en hiver. On sait qu’il nous sera difficile de descendre sud à cette période, mis a part avec la politique des petits pas ….

Mais, le climat n’est pas très enthousiasmant quand même … pluie, beaucoup de pluie (à tel point qu’on se croirait dans un égout – la propreté du port est digne de celle de Chaguaramas à Trinidad), vent, mer marron … et pour finir, Recife a le triste record mondial d’attaques mortelles de requins (tigres évidemment) … une par an …

Bon. On envisage de visiter l’intérieur du pays, ou mieux, de partir réaliser notre trip initial : visiter Bolivie et Pérou …

Vous connaissez la loi des 80/20 ? mais connaissez vous celles des 50/50 ??? c’est la même, mais avec des proportions différentes … vous voulez savoir comment faire ??

Suivez le guide …

Prenez une famille, 2 adultes, 2 enfants ….

4 passeports … 2 valables pour 10 ans, 2 valables pour 5 ans.

Emmenez les faire les formalités à la Police Fédérale Brésilienne …

Et ressortez en … avec une amende de 400 €, un ordre d’expulsion sous 24 heures et un beau tampon dans votre passeport stipulant que vous transportez des passagers clandestins et un autre, que vous n’avez pas payé l amende …

Titouan, 5 ans, passeport expiré de 1 jour à la date de présentation à la Police Fédérale.

Clandestin. Expulsé.

Franck, 36 ans, passeur de clandestins.

Et oui, on avait pensé à tout, aux vaccinations contre la fièvre jaune, tout, mais aux passeports des enfants valides 5 ans au lieu de 10, ça ….

Impossible de descendre en bateau directement jusqu’en Uruguay à cette saison.

Et remonter en Guyane, ce serait dire adieu a notre projet de descendre en Patagonie … on se retrouverait de nouveau en aval des vents et courants ….

Après 36 jours de mer et 4400 milles parcourus, faire demi tour, abandonner ?????

Vite, le consulat. Un passeport d’urgence arrive une semaine après …

Et pendant ce temps … labyrinthe administratif … Policia Federal (immigration) , Receita Federal (douanes), Capitainerie du Port (Marine), Consulat, … on tourne en rond, on lutte pour éviter ou au moins retarder cette décision qui pourtant restera irrévocable …

Titouan devra quand même sortir du territoire … en bateau ou en avion, avec un parent ou toute la famille ….. pour y revenir avec son nouveau passeport et faire une entrée en bonne et due forme. Heureusement, les délais se sont un peu assouplis mais d’ici là Titouan doit (est censé !) rester à bord du bateau, pavillon français donc territoire français …

On a même eu droit à la visite du bateau de la Police Federal … un de leurs agents qui saute à notre bord (si si !!!) …

511lebateaudelapoliciafederalsisicestpournous.jpg

 pour nous demander des nouvelles du passeport et pour vérifier que Titouan est bien là … à une demi heure près, on était cuits, il était plutôt là .…

512piscineaucabangaiateclube.jpg

Et la lutte continue ….

Les Brésiliens, pauvres ou très riches, sont adorables, très attachants, et dévoués …

L apprentissage du portugais, les enfants et les emmerdes y sont probablement pour beaucoup …

Que d’émotion –et de gêne- à se faire inviter à manger plusieurs fois dans une famille habitant les quartiers défavorisés de Recife (une ancienne favela « réhabilitée » sous Lula) ….

Que d’émotion aussi quand on s’entend dire par une famille d’avocats, elle, du quartier le plus riche, qu’ils vont nous aider, que Titouan n’aura pas besoin de sortir du pays et qu’on aura une place gratuite pour le bateau !!

C’est d’ailleurs le cadeau d’anniversaire de Franck !

514joyeuxanniversirefranck.jpg 514b.jpg 514cenportugais.jpg

Mais on n’a pas les mêmes soucis, ni les mêmes références …

Moultes promesses de gens riches qui se croyaient un peu trop puissants …,

qui voulaient soudoyer l’une des deux administrations insoudoyables, alerter les médias ou encore nous envoyer en procès contre l’équivalent des douanes, – heureusement que nous avons calmé le jeu –,

qui nous auront fait perdre une semaine, à nous promettre une place gratuite au ponton dans la marina gardée d’un superbe hotel … qui se résumera finalement à une place au mouillage à 500 m de toute vie et à devoir passer à travers un hôtel auquel on n a pas le droit d’accès (ça, on aurait pu se débrouiller pour le faire tout seuls !!!)

Bref …

Un dernier effort … il nous faut nos billets d avion.

La décision est prise depuis longtemps … transformons ce problème en une opportunité …. Profitons en pour faire ce trip dont nous rêvons depuis longtemps en Bolivie/ Pérou …

Internet … on n’est pas en Martinique …. Rien que sortir du Yacht Club, à 2 km de la première maison , derrière une digue fracassée régulierement arrosée par les vagues …. Rien que ça, c’est déjà la lutte … alors internet !!!!

Bref … on a trouvé nos billets. Impossible de les commander, ça ne passe pas …

Bon, nos chers amis nous ont dit qu’à l’aéroport, c’était beaucoup plus cher, passons donc par agence en ville … ouf.  C est réservé. Ah, une carte visa n est pas autorisée si émise de l’étranger ? ah … bon, on va retirer. Plafonds. Bon, on revient demain.

Et le lendemain. …

Qui a la bonne idée d’oublier son code après 2 semaines de surstress et 3 mois d’inutilisation de sa carte ???? c est moi, Maïa …. Le blackout.

Carte bloquée !! non mais il faut le faire !!!

Et la banque du Brésil chez qui on doit payer l’amende, qui n’accepte pas les cartes étrangères … encore du cash !!

Et si on ne paie pas l’amende avant de sortir du pays, on ne pourra plus y entrer … et donc chercher notre bateau, notre maison ….

Bref, incapables de payer l’agence. Réservation annulée. Et 1000 euros en cash dans nos poches ….

Bon, l’aéroport, vite.

ENFIN …. LA LIBERATION ….. les mêmes vols, un peu moins chers (sic) … depart … le 30 juin, pour pres de 2 mois …

On paie en partie en cash et en partie en carte bleue. OUF, CA Y EST.

Les billets sont pris, on aura de quoi payer en cash et l amende, et le Yacht Club ………

Un dernier effort, ça fait 3 jours qu’on demande à nous réinstaller la bouée qui nous était réservée et qui a été arrachée par un bateau de passage.

La Lutte. La Lutte, je vous dis. Au Brésil, tout est une lutte !!

Et il parait que ce n est pas le cas que pour nous … c est comme ca …. Une action par jour, pas plus … Au secours …………

Et encore, il y a pire que nous … un chilien qui souhaitait rentrer chez lui depuis l’Angleterre en passant par le Cap Horn, après avoir survécu à des vagues de 12 mètres dans le Golfe de Gascogne sur son bateau de 8 m acheté en Angleterre … voit sa course arrêtée et son bateau scellé pour ne pas présenter d’autres papiers du bateau que la facture d’achat … conformément à la loi anglaise qui n’enregistre pas les bateaux de cette taille … mais ça ne plaît pas aux Brésiliens !!!

515bateauduchilienprisaupige.jpg

Vite, je vous dis, la Bolivie ….

Enfin .. nous sommes sur notre bouée . Maintenant c’est ….DECOMPRESSION.

Je pense que vous avez compris pourquoi on vous donne des nouvelles si tardives …..

On n’a pour ainsi dire pas encore eu le temps de visiter Recife !!!

Maintenant, on hiverne le bateau, on se met à l’espagnol et on avale les bouquins  sur notre périple à venir …

Au programme … la Bolivie, le Pantanal et sa faune, l Altiplano et ses paysages époustouflants, le Sud Lipez, le Pérou et notamment Cuzco voire le Macchu Picchu, et le désert d’Atacama au Nord du Chili …………

Des jours plus heureux nous attendent !!!!

Y croyez  vous ? … ce matin, tentative  … vaine …. de payer notre amende … expiree de … 1 jour … vive les fetes de la Sao Joao …..

LA BOLIVIE, VITE ………..


Bienvenus à Bahías de Huatulco |
LA VIE A MALTE |
mauritanie 2009 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous à Vancouver
| Le Pépito Tour
| Tours Circuit Excursion Aga...